La CFDT constate que le dialogue social au sein de GBT s’est lourdement détérioré depuis quelques mois déjà.

Les délégués syndicaux ont été reçus en ce début d’année par le Directeur Général et par la Responsable des relations sociales, afin d’échanger sur la manière d’aborder les relations sociales dans l'Entreprise.Le contenu de cette réunion, sans en dévoiler la teneur, fut une charge contre les organisations syndicales et leurs représentants, ainsi que pour tous les autres élus, soit-disant responsables des maux dont souffre notre Entreprise, selon la Direction.

Cette dernière  a clairement affirmé sans sourciller la remise en cause de l’accord qui gère la vie des différentes instances comme vos délégués du personnel, vos membres du Comité d’Entreprise ou du CHSCT ou vos délégués syndicaux. La diminution de leurs moyens d’action est assumée par notre Direction sans aucun complexe.

Retirer à vos représentants les éléments supplémentaires à la loi qu’ils avaient négociés auparavant, comme les réunions préparatoires ou les heures de délégations pour les délégués du personnel suppléants notamment, envoie un message clair qui ne va pas dans le sens d’un dialogue social épanoui et responsable.

Ou est passée la célèbre formule du « gagnant/gagnant »?

La CFDT contestera toutes les attaques qui tentent d’affaiblir ses possibilités de vous assister et vous défendre.

Notre action s’étant toujours inscrite, tant au niveau national qu’au niveau de l’Entreprise dans un dialogue social constructif, nous ne changerons pas de cap et serons toujours présents avec toutes nos ressources pour vous défendre.

Vous pouvez compter sur nous.

Vos délégués syndicaux

Evelyne Mussini-Tharreau

Gilles Paton